Journal

97 messages - Cliquez sur un titre pour afficher la page dans une autre fenêtre

Poss?d

Wyrnen est l?! Sur la terrasse du manoir. Seul, tourn? vers les bois. Qu'il semble puissant! Un vrai seigneur! Emplie d'amour pour mon beau chevalier, je m'?lance ? sa rencontre.

- Wyrnen! Mon Wyrnen!

Le Chevalier Noir se retourne lentement et me regarde... de deux yeux brillants d'un ?clat rouge sang! Il porte une ?trange capuche noire rayonnante d'?nergie mal?fique. Seuls ces deux yeux ?tincelant ?mergent de l'ombre.

- Bonjour, Azrelia, me dit-il d'une voix un peu plus grave qu'? l'ordinaire.
- Wyrnen? C'est bien toi?
- Bien s?r que c'est moi!
- Tu... tu vas bien?
- Bien? Mais je ne me suis jamais senti aussi bien! Je suis puissant, Azrelia! Plus puissant que jamais!
- Qu'est-ce que... tu racontes?

Wyrnen caresse doucement sa capuche, presque amoureusement.

- J'ai le pouvoir Azrelia, le pouvoir! Je peux faire ce que je veux!
- Arr?tes! Tu dis n'importe quoi!

Je me jette dans ses bras et l'enlace, blottissant ma t?te dans le creux de son ?paule.

- Enl?ve cette capuche mon Wyrnen... je t'en prie.
- Enlever ma...? Jamais!
- Wyrnen! Je t'en prie... Enl?ve-l?, que je puisse t'embrasser.
- Non.

Je passe une main derri?re son cr?ne et tente en vain de retirer le masque t?n?breux. Je sens son aura malsaine se r?pandre ? travers mon bras. Cet objet est maudit! Je dois le lui enlever!

Rien ? faire. La capuche r?siste. Soudain, Wyrnen me repousse violemment et me regarde de ses yeux rouges.

- Azrelia, rejoins-moi. Deviens ma reine, et ensemble, nous dominerons ce monde!
- Wyrnen! Qu'est-ce que tu racontes?
- Rejoins-moi Azrelia! Si tu m'aimes, deviens ma reine!
- Non! Tu n'es pas Wyrnen! Tu es poss?d?! Enl?ve cette capuche! Je t'en prie! Je t'en prie...

Je sens la douleur envahir mon ?me. Mon Wyrnen... Pourquoi? Je l'avais enfin retrouv?! Je l'aime... je l'aime vraiment... mais je ne peux pas le suivre! Il n'est plus vraiment lui-m?me! C'est impossible!

- Non? Tu me trahis! Tu ne m'aimes donc pas?
- Bien s?r que je t'aime! Je t'aime plus que tout mais...
- Tais-toi! Tu me trahis!
- Non Wyrnen! Je ne te trahis pas! Je t'aime!
- Alors rejoint-moi! Rejoint-moi... ou meurt!

Les yeux rouges de Wyrnen semblent briller de tous les feux de l'enfer tandis qu'il les pose sur moi en tirant sa lame. D'un violent coup de poing, il me repousse et me fait chanceler. Je ne parviens pas ? me rattraper et tombe violemment contre le mur du manoir. Wyrnen s'approche, me mena?ant de son arme.

- C'est ta derni?re chance! Rejoint-moi! Si tu me trahis... tu meurs!

Je ne sais plus quoi faire! Je ne peux pas frapper mon Wyrnen... je ne peux pas! Quelques larmes commencent ? perler au coin de mes yeux. Pourquoi... pourquoi je ne peux pas vivre heureuse plus de quelques jours avec mon chevalier?

Machinalement, je porte le cristal magique des Saen'Thalas ? mes l?vres et murmure.

- Au secours! Wyrnen, il... il est devenu fou! Il veut me tuer! Je... au secours!

Une voix que je ne parviens pas ? reconna?tre me r?pond.

- Azrelia? O? ?tes-vous?
- Au... au manoir! Vite...!

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-09-28 à 14:15:04 - Pas de modification

G?nie du mal

Wyrnen s'approche de plus en plus. Il pointe sa lame sous ma gorge. Son regard de braise pos? sur mon visage, je tremble de terreur et de douleur. Mon fianc?... je vais finir tu?e par... mon fianc?...

Soudain, tandis que le regard de Wyrnen se fait de plus en plus br?lant, une voix r?sonne depuis l'int?rieur du manoir.

- Qu'est-ce qui se passe ici? Azrelia?
- Mon Wyrnen... il est... il est...

Ma phrase meurt dans un sanglot. C'est alors que mon sauveur appara?t. Il s'agit d'Ixkly. V?tu de sa sombre robe de combat orn?e de cr?nes et de runes d?moniques, il est encore plus terrifiant que mon Wyrnen encapuchonn?. Le gangrechien suintant d'?nergie mal?fique compl?te ? merveille ce tableau macabre et je me recroqueville de plus en plus contre mon mur, terrifi?e.

Il ne faut pas que ces hommes se battent entre eux. Il ne faut pas que Wyrnen soit bless?! Il y a un moyen de le sauver! J'en suis s?re!

- Vous, rangez cette arme, lance Ixkly.
 Moi?
- Et d?p?chez-vous. Je n'ai plus envie de me battre ce soir.

Wyrnen adresse ? Ixkly un regard m?prisant, mais c?de et r?voque son arme dans un cr?pitement d'ombres.

- Azrelia, tu m'as trahi...

Mon chevalier me lance un regard noir avant de tourner les talons et de traverser le manoir. Je le vois s'enfoncer seul dans les bois, aur?ol? de ses volutes d'ombre. Assaillie par le d?sespoir, je fond en larmes.

Ixkly me regarde d'un air exasp?r?.

- C'est lui votre fianc??
- Ou...oui.
- Sympathique, vraiment.

Cet Ixkly, il semble si distant, si insouciant de ce qui peut bien se passer. Je suis compl?tement d?chir?e et il ne trouve rien de mieux ? faire qu'ironiser!

- Vous feriez mieux de rentrer, vous allez prendre froid.

J'acquiesce en s?chant mes larmes d'un revers de manche. Mais j'ai bien du mal ? me lever. Je suis effondr?e. Mon Wyrnen... encore parti... poss?d? par ses d?mons. Je n'en peux plus. Le cycle recommence. De nouveau, il est retomb? dans l'ombre. Quand est-ce que tout ?a va finir? Est-ce que je pourrais vivre un jour en paix avec lui?

Finalement, je parviens ? me tra?ner ? l'int?rieur du manoir et ? me hisser sur une chaise. La petite fille qui s'?tait cach?e derri?re un si?ge s'approche de moi et me prend le bras avec sa petite main.

- C'?tait qui le m?chant monsieur tout noir.
- M...mon fianc?...
- C'est quoi un fianc??
- C'est mon... mon amoureux...
- Ah? Et pourquoi il est m?chant?
- Je... je ne sais pas...

Je m'effondre sur le sol, agit?e de sanglots. La petit fille s'approche de moi et me prend dans ses petits bras. Ixkly nous regarde puis l?ve les yeux au ciel, avant de s'installer confortablement dans un fauteuil et de mordre ? pleines dents dans une pomme, comme si de rien n'?tait.

- Kinelae ne va pas tarder ? arriver. Elle t'aidera ? te calmer.

Me calmer... comment pourrai-je me calmer! Mon fianc? est seul dans la nature, poss?d? par ses d?mons! Son ?me est peut-?tre en train de se consumer et je ne peux rien faire qu'attendre? Je ne peux pas me calmer! Je suis terrifi?e... d?sesp?r?e...

Mon Wyrnen... Mon pauvre Wyrnen... je t'en prie, reviens-moi vite... je t'aime!

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-09-29 à 12:56:57 - Pas de modification

Consumm

Je suis d?chir?e. Je ne comprends plus rien. Je n'en peux plus. Tout s'encha?ne si vite. Je n'arrive pas ? suivre! Je me sens ballott?e, comme... comme un vulgaire bout de bois au milieu d'un oc?an d?cha?n?. Je suis ? la merci des courants, sans pouvoir lutter. Je ne peux m?me pas sauver mon Wyrnen...

Je tente de manger, mais je ne parviens pas ? avaler quoi que ce soit. Je n'ai plus go?t ? rien. Tout me semble fade, sans saveur. J'ai l'estomac nou?. J'ai mal au ventre. Je me sens si mal. La pr?sence de la petite fille qui me tient la main ne parvient pas ? me r?conforter totalement. Je me sens si faible...

Soudain, la douleur au niveau de mon ventre s'intensifie et ma t?te me br?le. Je me l?ve en titubant, l?che la main de l'enfant et me dirige vers la terrasse du manoir.

- Je... je me sens mal... Je crois que je vais...

La petite fille se l?ve ? son tour et lance un regard interrogateur ? Ixkly.

- Accompagne-l? si tu veux, lui dit-il simplement, sans m?me poser le regard sur elle.

La petite s'approche de moi lorsque j'ai soudain l'impression que mon coeur se r?vulse. Je tombe ? genou sur le bord de la terrasse et me penche dans le vide en vomissant tripes et boyaux.

- Heu... finalement, reste ici encore un peu, petite.

Ixkly s'approche et s'assoit ? c?t? en poussant un soupir interminable. Je me laisse tomber sur mon derri?re, m'essuyant la bouche d'un revers de manche.

- ?a va?
- Est-ce que ?a a l'air d'aller?

L'elfe l?ve les yeux au ciel et repose son regard sur les bois, droit devant lui.

- Kinelae va arriver d'un instant ? l'autre. Elle te donnera ce qu'il faut.
- J'ai mal...

Ixkly soupire une nouvelle fois et m'aide ? me d?placer vers le mur contre lequel je m'adosse. La petite fille arrive, un peu inqui?te et se blottit finalement contre moi.

- Je n'aime pas quand tu es comme ?a, Dame Azrelia.

Je lui adresse un sourire crisp? et sans joie, caressant machinalement ses cheveux.

Kinelae arrive peu apr?s. Ixkly lui raconte tout et elle m'ausculte rapidement, me donnant quelques plantes ? machouiller pour faire passer mon mal de ventre et me calmer un peu. Mais je ne vois pas ce qui pourrait me faire oublier ma d?tresse. Je viens de me faire agresser par mon propre fianc?! Un elfe qui avait promis de m'aider et de me prot?ger! Un homme avec qui je devais vivre heureuse pour le restant de ses jours! Et cet elfe a disparu en pleine nature, poss?d? par ses terribles d?mons!

Non! Personne ne peut comprendre! Personne n'a jamais connu ce que je vis en ce moment! Personne! J'ai mal... j'ai si mal... mal au corps... mal au coeur... mal ? la t?te... Mon pauvre Wyrnen...

Soudain, une petite voix qui m'est ?trangement famili?re r?sonne ? mes oreilles.

- Il y a quelqu'un ici? Qu'est-ce qui se passe?

Pr?sage! Pr?sage est ici!

La voil? qui arrive... encore plus petite que la fillette avec laquelle j'ai pass? l'apr?s-midi! C'est une de ces sp?cialit?s: l'?lixir Brouillecaboche, qui a tout un tas d'effets amusants, dont le r?tr?cissement.

Je ne sais pas pourquoi, mais je suis vraiment heureuse de la voir ce soir l?. C'est l'une des seules qui est peut-?tre capable de me r?conforter.

Poster un commentaire - Commentaires (2) Créé le 2008-09-29 à 16:00:15 - Pas de modification

Amour secondaire

Pr?sage n'a rien perdu de son habituelle vivacit?. Pas plus grande qu'un petit chiot, elle court de partout et saute sur tout ce qui bouge, exasp?rant Ixkly qui ne cesse de la chasser du revers de la main comme s'il s'agissait d'un simple insecte inopportun.

Apr?s qu'on lui a racont? ce qui venait de se passer avec Wyrnen, la petite Pr?sage est venue se blottir contre moi. Me voil? maintenant avec deux enfants sur les genoux. Deux enfants qui se chamaillent comme deux jeunes chiots dans le panier de leur m?re! Parfois, je me demande si Pr?sage n'a pas grandit un peu trop vite. Mais peu importe. Elle est si... craquante, comme ?a!

Au bout de quelques temps, Kinelae et Ixkly disparaissent dans le manoir, me laissant seule avec les deux gamines. Enfin, Pr?sage ne tarde pas ? redevenir normale. Les effets de l'?lixir s'estompent et la voil? qui reprend peu ? peu sa taille habituelle.

Elle vient s'asseoir pr?s de moi, sur le bord de la terrasse. Tout pr?s de moi. Elle se tourne alors vers l'enfant et lui jette un regard noir.

- Va te coucher.
- Mais...!
- D?gage j'te dis!
- Pr?sage! Sois un peu plus gentille!

Je me retourne vers l'enfant et lui sourit.

- Ecoute-moi, va te coucher s'il te plait. Pr?sage et moi, on doit parler.
- Oui, madame Azrelia.

La petite s'en va finalement, l'air un peu triste. Pr?sage pousse un profond soupir.

- Azrelia, pourquoi tu m'as embrass?e?
- Hein? Que...
- Tu m'as embrass?e l'autre soir. Apr?s que je... enfin tu vois. Pourquoi ?
- Et bien... je... je ne voulais pas que tu meures. Je voulais te donner... une raison de vivre.

Pr?sage continue ? regarder devant elle, le regard dans le vague et pousse un nouveau soupir, encore un peu plus profond.

- Je tiens ?norm?ment ? toi, Pr?sage. Tu sais... je... je ne voulais pas que tu meures!
- Est-ce que tu m'aimes?
- Est-ce que...? Comment ?a?
- Je te demande si tu m'aimes.
- Je... oui, bien s?r... tu es... celle que je consid?re comme ma meilleure amie, et...
- Je ne parle pas de ?a. Moi je t'aime. J'ai eu envie de toi. Je t'aime vraiment, tu comprends ?a?

En disant ceci, elle a presque cri?. Je la d?visage. Cette fille... je ne sais pas quoi en penser. Mes yeux s'attardent sur son visage parfait, ses d?licates boucles blondes, sa poitrine pure, ses cuisses juste comme il faut. Puis je la regarde dans les yeux.

Oui, je tiens vraiment ? elle. Mais... est-ce que je l'aime... vraiment? Je n'arrive pas ? savoir... Qu'est-ce que j'?prouve pour elle? Elle a tent? de me violer, elle m'a pratiquement tu?... et pourtant. Elle m'aime. Et je crois... que moi aussi. mais j'aime Wyrnen par dessus tout! J'aime Wyrnen bien plus qu'elle! Mais je l'aime quand m?me...

- Pr?sage, je... je crois que je t'aime.
- Vraiment?
- Oui... je t'aime... vraiment...

Un petit sourire illumine soudain son visage.

- Alors embrasse moi, ma douce catin.
- Pr?sage, je...

Rien ? faire. Elle a d?j? approch? son visage du mien. Elle est si jolie. Mon Wyrnen n'est pas l?... j'ai besoin de quelqu'un... Elle est l? pour moi... oui, je l'aime.

J'approche ? mon tour mon visage et nos l?vres se touchent. D'abord doucement, puis un peu plus activement. Nous ?changeons un baiser ni trop long, ni trop cours, ni trop fougueux, ni trop vide.

Puis elle m'adresse un dernier sourire et dispara?t dans les bois, apr?s m'avoir souhait? une bonne nuit.

Poster un commentaire - Commentaires (0) Créé le 2008-10-01 à 20:34:59 - Pas de modification

Un petit coup?

Orgrimmar, quel dr?le d'endroit. On dirait que la ville n'est qu'un gigantesque campement laiss? l? au fil du temps, un amas de maisons de terre et de peaux, construites de mani?re plus ou moins d?sordonn?e. Pourtant, cette ?trange cit? a un certain charme. Un petit quelque chose d'?ternel. Et puis il y a Pr?sage...

Pr?sage? Mais oui! C'est bien elle! Avec ses cheveux d'un blond ?tincelant, son visage clair et ses v?tements l?ger, je la reconna?trai entre mille!

- Pr?sage!
- Azrelia! Qu'est-ce que tu fais l??
- Ben... je me prom?ne
- On va boire un coup!


D?cid?ment, elle ne perd pas le nord! J'acquiesce avec plaisir, naturellement.

Je lui adresse un grand sourire et nous nous mettons en qu?te d'une auberge afin d'?pancher notre soif. C'est qu'il fait chaud et sec, ? Durotar! Nous errons pendant un long moment dans la ville, sans trop savoir o? aller.

- Tu connais le coin?
- Ben...
- Arf! Je te suivais en pensant que tu savais o? tu allais.
- Quoi? C'est moi qui te suivais!

Bref, nous voil? perdues au beau milieu de la cit? de Thrall, le Seigneur Orc. Au moins, nous sommes ? l'ombre. Nous sommes dans une sorte de gorge sur les flancs de laquelle ont ?t? creus?es des habitations. De grandes peaux tendues au dessus de nous nous prot?gent du soleil br?lant.

- Bonjour mesdames!

Nous nous retournons vers la voix f?minine qui vient de nous interpeller. Une tr?s jolie elfe en v?tements sombres nous observe, l'air neutre. Pr?sage bave pratiquement.

- Bonjour! Vous ?tes tr?s jolie vous savez!

L'autre semble un peu perturb?e par cette entr?e en mati?re un peu brusque, mais se ressaisit.

- J'aurais besoin d'un peu d'aide et...
- Nous allions boire un coup, vous venez avec nous? l'interrompt Pr?sage, les yeux brillants.
- Heu... oui, avec plaisir!
- Il n'y a rien par ici, on va ? Lune d'Argent?

J'acquiesce d'un hochement de t?te et nous retournons ? la capitale elfe en repassant pas la sinistre Fossoyeuse.

Nous nous installons d'abord ? l'auberge d?saffect?e du quartier du Bazar, le Repos du Voyageur, o? nous faisons connaissance avec notre nouvelle compagne. C'est une voleuse, une assassin, une femme de l'ombre. Pourtant, elle a l'air tout ? fait sympathique. Et tr?s jolie, il faut bien le reconna?tre. D'ailleurs, Pr?sage ne cesse de lui faire les yeux doux, ce qui a le don de m'agacer, je ne sais pas trop pourquoi. Est-ce que je me sens un peu d?laiss?e par cette jeune elfe de laquelle je me sens si proche? Peut-?tre... Enfin, elle est comme ?a, je n'y peut rien. Et puis finalement, elle avoue qu'elle ne fait ?a que pour s'amuser et qu'elle n'a pas r?ellement envie de la sauter.

Je ne sais pas si je dois la croire, elle est tellement impr?visible! C'est ce qui la rend si craquante d'ailleurs!

Un groupe d'elfes envahit soudain l'auberge. Des gens tout ? fait ?tranges, un peu bourrus et passablement idiots, qui ne tardent pas ? nous ?nerver copieusement. Nous pr?f?rons nous rendre toutes trois au manoir des Saen'Thalas pour avoir la paix.

Cependant, une fois arriv?es, nous nous rendons compte que nous n'avons rien pour nous humecter un tantinet le gosier! Pr?sage emporte alors un gros sac de toile vide et chevauche en direction de la ville. Pendant ce temps, notre nouvelle amie et moi parlons un peu. C'est une fille tr?s gentille, qui n'a pas vraiment d'amis, ? cause de son m?tier. Il n'est pas facile de sortir tranquillement quand on doit passer son temps ? vivre cach?! Alors je lui dit que nous, nous voulons bien ?tre ses amies! Nous ?changeons un sourire lorsque Pr?sage reviens, toute essouffl?e.

Elle pose avec fracas son sac maintenant rempli et en sort des brass?es enti?res de fioles d'hydromel. Elle nous en tend ? chacun un bon paquet. Je regarde le tas de boissons avec un grand sourire. Ce qu'on va se mettre!

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-10-01 à 22:38:27 - Pas de modification
Pages: 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20