Journal

97 messages - Cliquez sur un titre pour afficher la page dans une autre fenêtre

Beuverie

Ce que je peux aimer l'hydromel moi! Son go?t prononc?, si doux et si sucr?! Juste ce qu'il faut d'alcool pour qu'on en ressente les effets sans ?tre ?tourdi! La boisson parfaite!

Je l?ve mon verre ? mes deux compagnes et engloutit doucement le contenu de ma premi?re flasque, avant de pousser un petit soupir de bonheur.

- C'est bon, hein?

Les deux femmes me r?pondent d'un petit sourire, avant de replonger dans leur propre boisson. Je d?bouche une nouvelle fiole et la vide d'un trait. Le liquide sucr? me r?chauffe l'int?rieur, me procurant une sensation tout ? fait agr?able. Je me sens si bien!

Les fioles vides commencent ? s'accumuler. Je me sent... comment dire... bien! Je commence ? avoir le hoquet et je constate que mes compagnes me regardent d'un air vague. Je ne dois plus ?tre tr?s fra?che non plus, mais je me sens bien!

Notre nouvelle amie a sorti de je ne sais o? ? et je pr?f?re ne pas le savoir, hihi ? un petit serpent noir. Pr?sage n'a pas pu r?sister au charme reptilien de la cr?ature et n'arr?te pas de jouer avec. Voil? qu'elle met la t?te du serpent dans sa bouche!

- Pr?sage! Hips... fait attention!
- Voui.... mais il est zentil!
- Oui... hips! Il n'es pas m?chant, acquiesce la voleuse.
- Vi enfin guang m?me... burp! Pardon...

Tandis que nous continuons de nous imbiber de la boisson fruit?e, une autre elfe arrive au manoir et nous rejoint ? l'?tage. J'?tr?cis les yeux pour essayer de voir qui est cette fille. Je crois que... une armure claire... une longue arme d'hast dans le dos... Myria! Je me l?ve tant bien que mal et me rue vers elle pour me jeter dans ses bras.

- My...riaaaa! Hips!
- Azrelia!
- Vouiiiiiii.
- Tu as encore bu!

Je lui adresse un grand sourire niais et la prend par la main. Je la pr?sente ? mes compagnes et lui tend une fiole. Elle la prend en me souriant et se joint ? la f?te sans rechigner!

La meurtri?re en revanche commence ? g?mir un peu et se d?cide ? arr?ter de boire. Elle n'a pas l'air de bien tenir l'alcool!

Pr?sage et moi nous asseyons c?te ? c?te sur le bord de la terrasse. Soudain, elle me prend un pied et retire vivement ma botte, puis l'envoie au loin en bas de la terrasse. Je proteste ?nergiquement mais Pr?sage baragouine quelque chose d'incompr?hensible et commence ? me su?oter les orteils!

- Arr?te! C'est d?go?tant!
- Nan, c'est bon!

Je me d?bat un peu, mais Pr?sage parvient ? m'arracher mon autre botte qui suit la route de la premi?re. Je d?cide finalement de renverser la situation et attrape un pied de Pr?sage pour lui retirer ses propres chaussures. Je lui l?chouille le pied en retour.

- Beurk! Tu n'es... hips!... pas bonne des pieds!

Soudain, Pr?sage commence ? se d?battre et bascule par dessus le rebord de la terrasse. Tenant toujours sa jambe, elle m'entra?ne de sa chute. Nous nous ?crasons quelques m?tres plus bas juste devant le manoir.

- Azrelia!

C'est la voix de Myria.

- Je crois que ?a va... hips!

Pr?sage rit nerveusement, l'air un peu hagard, puis m'insulte.

- Esp?ce de d?bile sans pain!
- Hey! C'est ta faute!

Je crois que je n'ai rien de cass?. J'ai mal au jambe et je n'arrive pas ? me relever, mais ?a a l'air d'aller. J'ai besoin d'un petit remontant. Je hurle:

- A boire! Myria! J'ai soif! Envoie-moi ? boire!
- Naon! Tu as assez bu! hurle Pr?sage.
- Elle a raison, Azrelia!
- Veux boire encore! Sinon j'te tue!
- Et si tu bois encore, c'est moi qui te tue! me lance Pr?sage.

C'est pas juste. J'ai soif moi! Elles profitent que je me suis cass? la figure et que je suis trop morte pour bouger pour me priver d'hydromel! Elles sont trop m?chantes!

Poster un commentaire - Commentaires (2) Créé le 2008-10-02 à 10:50:21 - Modifié le 2008-10-02 à 10:54:00

Irr?sistible

[ Attention: ce texte comporte des passages ? caract?re sexuel pouvant heurter la sensibilit? des jeunes personnes ]

Myria et la voleuse sont parties. Elles nous ont laiss?es, Pr?sage et moi, seules devant le manoir, toujours allong?es. Je continue ? geindre parce qu'on ne m'a toujours pas apport? d'hydromel! C'est injuste!

Pr?sage me lance alors un regard bizarre.

- Azrelia, embrasse-moi.

Je la regarde d'un air idiot puis lui adresse un grand sourire. J'approche doucement mon visage du sien et pose mes l?vres sur les siennes. Elles ont encore le go?t de l'hydromel!

- Mmmh! Tu sens l'hydromel! J'en ai enfin trouv?, hihi!

Je lui su?ote doucement les l?vres tandis qu'elle passe ses mains dans mes cheveux, d'abord doucement puis de plus en plus vivement. Je sens alors sa langue caresser tendrement mes l?vres et je fais de m?me. Nos langues se touchent, dansent, explorent. Ce baiser a un arri?re-go?t sucr? si agr?able!

- C'est si bon! Tu as meilleur go?t ici qu'au niveau de tes pieds!

Nous continuons ? nous embrasser fougueusement. Je sens le d?sir s'emparer de moi. Je pose mes mains sur sa poitrine et caresse doucement ses seins. Mes mains glissent lentement le long de son dos et je serre contre moi son corps br?lant. J'ai atteint ses fesses et les caresses doucement, tout en continuant ? l'embrasser.

Soudain, tandis que je su?ote avec d?lectation la langue de Pr?sage, elle pose une de ses mains sur mon entre-jambe et commence ? me caresser ? travers mon pantalon. Je ne peux r?primer un petit frisson et me cambre en poussant un petit g?missement de surprise.

Je me serre un peu plus contre elle, l'embrassant maintenant dans le cou en continuant ? lui caresser les fesses et la poitrine tandis qu'elle continue de me toucher. Doucement, elle fait glisser mon pantalon, puis ma culotte. Lentement, elle me p?n?tre avec un doigt! Je ne peux m'emp?cher de g?mir de plaisir!

Je retire ? mon tour ses chausses tr?s courtes et sa culotte et caresse ses cuisses nues et si attirantes! Soudain, un deuxi?me de ses doigts vient rejoindre le premier tandis que la blonde me lance un regard ?trange. C'est si bon! Si bon!

Mes doigts se rapprochent doucement de son entre-jambe. Je la caresse quelques instants avant de la p?n?trer ? mon tour. Mais brusquement, Pr?sage repousse mon bras tandis qu'elle introduit un troisi?me doigt en moi. Ses mouvements s'intensifient. Je ne peux m'emp?cher d'onduler, de faire bouger mon bassin, enla?ant fermement Pr?sage et la couvrant de baisers, tandis que le plaisir s'empare de chaque parcelle de mon corps. Pr?sage sait comment donner du plaisir ? une femme! C'est si bon! Si bon!

Je pousse alors un ultime g?missement, serrant tr?s fort Pr?sage contre moi, poitrine contre poitrine, ma t?te dans le creux de son ?paule, une main crisp?e sur ses fesses d?licieuses.

Nous ?changeons un dernier baiser puis Pr?sage retire ses doigts. Je tombe allong?e sur le dos, la respiration haletante, l'air hagard. Je me sens toute bizarre. L'alcool me donne mal ? la t?te mais... jamais je n'avais ressenti autant de plaisir. Je regarde la belle Pr?sage de mes yeux fatigu?s et lui adresse un petit sourire. Je comprends maintenant pourquoi tant de femmes la d?sirent...

Nous restons un instant silencieuses, ? observer le ciel.

- Pr?sage...
- Quoi?
- J'ai mal... j'arrive pas ? me lever...
- Arr?te de geindre. Rhabille-toi et vas te coucher maintenant.
- Aide-moi, s'il te pla?t...

La blonde m'adresse un petit sourire avant de pousser un long soupir. Je remets ma culotte et mon pantalon un peu de travers. Elle m'aide ? me relever et nous nous soutenons mutuellement pour grimper la rampe vers le premier ?tage du manoir. Je me d?shabille et me laisse tomber dans un lit, ext?nu?e.

Pr?sage me regarde toujours avec cet air ?trange. Je ne parviens pas vraiment ? savoir ce qu'elle pense. Je suis trop fatigu?e. Je me sens encore toute bizarre. Pr?sage est sortie de la chambre. Je passe machinalement une main sur mon entre-jambe. Je n'avais jamais ressenti un tel plaisir...

Soudain, tandis que les effets de l'alcool s'estompent, je repense ? Wyrnen.

Qu'ai-je fait? Qu'ai-je fait? Je... j'ai tromp? Wyrnen! J'ai la t?te en feu. Mal aux jambes. Une sensation ?trange dans tout le corps. Doucement, je sens la fatigue m'emporter. Tout devient noir.

Pr?sage... Wyrnen... Pourquoi?

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-10-02 à 13:30:38 - Pas de modification

Secret

- Azrelia, pourquoi on a fait ?a?

C'?tait hier. Hier que, influenc? par l'alcool, Pr?sage et moi nous sommes caress?es. Touch?es. P?n?tr?es. Hier que nous avons tromp? ensemble nos fianc?s. Et aujourd'hui, nous voil? assises sur le bord de la terrasse. Comme hier. Avant que nous tombions. Mais je sais que cette fois ?a ne se terminera pas de la m?me fa?on. Je regarde la blonde d'un air neutre.

- Parce qu'on ?tait bourr?es. Et qu'on avait envie.
- Putain, mais pourquoi!
- J'en avais envie...
- Je t'aime... mais j'aime Lys plus que tout!
- Je sais... Et puis... Wyrnen a encore un peu de mal ? ...

Pr?sage me regarde avec des yeux ronds et me lance un regard furieux.

- Ah oui? Alors je ne suis l? que pour te donner le plaisir que tu n'as pas avec ton fianc??
- Non! Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire! Je...
- Ta gueule!
- Pr?sage! Je... je t'aime... vraiment! Tu n'es pas pour moi un objet de plaisir..

Quelle idiote! Je m'y prend si mal... Je cherchais juste ? m'excuser mais... je suis sans doute inexcusable.

- Tu m'aimes?
- Oui... je... je suis d?sol?e... C'est ma faute. Je...

Je baisse les yeux. Je me sens si honteuse. Pourtant, cette fois, je n'?tais pas drogu?e. Bourr?e, c'est vrai, mais... j'en avais envie. Je ne l'ai pas repouss?e. J'ai tromp? Wyrnen. Volontairement. J'ai honte! Terriblement honte!

- Dis, Pr?sage...
- Quoi?
- Pourquoi tu m'as emp?ch? de... enfin, tu vois.
- Pour Lys... Il n'y a qu'elle qui a le droit de...

Je lui tourne brusquement le dos et appuie ma t?te sur mes genoux, me recroquevillant sur moi-m?me dans une attitude boudeuse.

- Je vois... Alors comme ?a, tu m'as laiss? tromper mon Wyrnen... mais toi, tu n'as pas vraiment tromp? Lys... je... tu fais chier...

Une larme coule le long de ma joue et vient se briser sur la pierre froide de la terrasse.

- Azrelia, je...
- Tais-toi... Personne ne doit savoir, personne!
- Si Lys l'apprend...
- Personne ne l'apprendra...
- Ce sera notre secret, d'accord? Personne ne saura!
- Personne!

Je me tourne doucement vers elle et la regarde d'un air triste.

- Je t'en veux pas...
- Je...
- J'avais envie... j'avais envie de toi, je...
- Oui, et tu ?tais bourr?e.
- Je vais arr?ter de boire. Je te le promets.
- Si je te vois bourr?e encore une fois, je t'?gorge.
- Ou...oui.
- Et moi, je vais arr?ter de tromper Lys.

C'est d?cid?. D?sormais, j'arr?terai de boire! Plus jamais je ne tromperai Wyrnen! Jamais! Et j'aiderai Pr?sage ? tenir sa propre promesse. Je sais que ce n'est pas facile pour elle. Elle m'a confi? qu'elle a grandit dans la for?t. Que ces instincts bestiaux s'emparent quelquefois d'elle et qu'elle ne peut pas lutter. Mais je sais qu'elle va y arriver. Elle est forte, elle parviendra ? tenir sa promesse. J'ai confiance en elle! Et je l'aiderai! Je veux la voir heureuse. La voir en paix avec elle-m?me. Elle le m?rite. Je tiens vraiment ? elle!

- Pr?sage, tu es ma meilleure amie. Celle ? laquelle je tiens le plus. Je ne te laisserais pas tomber.

C'est la derni?re fois que quelque chose de tel arrive avec Pr?sage. Plus jamais je ne ferais quelque chose qui mettra en p?ril notre amiti?! C'est ma plus grande amie... je ne veux pas risquer de la perdre!

Poster un commentaire - Commentaires (0) Créé le 2008-10-03 à 12:40:37 - Pas de modification

Terrible pass

- Myria!

L'elfe se retourne et m'adresse un grand signe de la main.

- Azrelia!
- Qu'est-ce que tu fais l??
- Oh, rien, je me promenais dans les bois.
- Dis, ?a te d?range si je me joint ? toi?
- Oh, ce serait un plaisir!
- G?nial! Viens, je vais te montrer un coin sympa!

J'aime beaucoup Myria. C'est une paladine tr?s dou?e qui a une grande exp?rience du combat et de la vie. Elle a beaucoup ? m'apprendre. Et puis on s'amuse bien ensemble! Je me rappelle encore la premi?re fois que nous nous sommes rencontr?es. On avait fini compl?tement ivres ? nous rouler sous les tables de l'auberge de Lune d'Argent! Hihi! Mais ?a ne se reproduira plus, maintenant que j'ai promis de ne plus jamais boire autant!

Je conduis Myria sur le petit pont jet? par dessus la rivi?re qui coule en contre-bas du manoir Saen'Thalas. Nous nous asseyons c?te ? c?te au milieu du pont, sur le rebord, tourn?es vers la rivi?re, les jambes pendantes dans le vide.

- Je suis contente d'?tre ici, Azrelia.
- Ah?
- Oui, les combats commencent ? me peser.
- Oh, je vois. Je connais ?a aussi... On fait un dur m?tier, hein?
- Oui. Tu sais, moi j'ai pris les armes pour combattre le fl?au.

Je hausse un sourcil inquisiteur.

- Mes parents se sont fait... tuer par le Fl?au.
- Je... je suis d?sol?e...
- Ils... ils se sont relev?s... en Morts-Vivants et ils... ils ont tu? ma soeur... Je me suis cach?e... j'ai pu leur ?chapper...
- Myria...

Je me rapproche un peu plus de Myria et passe une main dans son dos, la serrant un peu plus contre moi. Une larme perle au coin de son oeil.

- Je suis d?sol?e.
- Azrelia...
- Oui?
- Je peux te demander un service?
- Tout ce que tu voudras!
- Si jamais je... si je deviens comme eux... promets-moi que tu me tueras.
- Que je... ? Mais!
- Je t'en prie... promets-le moi... je ne veux faire de mal ? personne.
- Je...
- Je t'en prie...
- Bien... je... je te le promets. Mais tu ne tomberas pas! Je le sais! J'ai confiance en toi, Myria! Ils ne t'auront jamais! Jamais!

Je la serre tr?s fort dans mes bras, terriblement ?mue. Cette pauvre Myria. Elle semble si seule. Elle ne m'avait jamais dit qu'elle avait v?cu quelque chose d'aussi terrible. Je l'aiderai, je lui ai promis. Mais je voudrais tant ne pas avoir ? le faire. Tuer Myria, m?me si elle se rel?ve de sa tombe sous l'emprise du Fl?au? Je ne sais pas si j'en aurais le courage...

Mais pour l'instant, elle n'est pas encore morte. Et elle ne le sera pas avant longtemps! Elle est si forte, elle ne peut pas mourir comme ?a! Je le sais! Alors pour l'instant, je veux profiter pleinement de notre apr?s-midi!

Je s?che les larmes de Myria et l'invite ? me suivre. Une petit promenade dans les bois, il n'y a rien de tel pour apaiser les esprits! A condition d'?viter la Malebr?che, bien s?r.

Poster un commentaire - Commentaires (2) Créé le 2008-10-03 à 15:41:14 - Pas de modification

Agression

Je sens un petit cr?pitement dans le cristal qui pend sur ma poitrine au bout de sa cha?ne d'argent. Quelqu'un essaie de parler dans le cristal magique des Saen'Thalas! Un petit gr?sillement se fait entendre, suivi d'une voix mal assur?e.

- Au... au secours! Vite... je...

C'est la voix de Zerteal. Il semble paniqu?.

- Zerteal? Qu'est-ce qui se passe?
- C'est Miseraelle! Elle... elle est gravement bless?e! Au manoir! Vite!
- Je... j'arrive aussi vite que je peux! Qu'est-ce qui s'est pass??
- Je... j'en sais rien... je l'ai trouv?e en sang pr?s du manoir! Elle... elle respire plus! Vite!

Je frappe sans conviction le croupion de la Wyverne qui me ram?ne ? Lune d'Argent. Plus vite! Ce doit ?tre grave!

Apr?s un voyage qui me semble durer une ?ternit?, j'arrive enfin ? la capitale. A peine la Wyverne a-t-elle touch? terre que je saute et siffle Siegfried, mon faucon-peregrin. Je me hisse sur sa selle et talonne le faucon, partant ? toute vitesse vers le manoir. Miseraelle! Tiens bon! J'ai une dette envers toi, je t'interdis de mourir tant que je ne l'ai pas rembours?e!

Je grimpe en courant ? toute vitesse la rampe du manoir et me jette d'un bond dans la chambre du premier ?tage. Zerteal est l?, ainsi que Kinelae qui, agenouill?e pr?s du corps sans vie de Miseraelle, tente de la ranimer.

- Comment va-t-elle?

Zerteal me regarde, les yeux humides.

- Pas... pas bien... elle ne respire plus... elle n'a plus de pouls, je...
- Miseraelle! Non!

Je m'approche du lit et me penche sur le corps de l'elfe.

- Qui... qui lui a fait ?a? Qui!?
- On ne sait pas, Azrelia! On ne sait pas! Maintenant, ?loigne-toi, que je puisse essayer de la soigner!
- Je... oui...

Je m'?loigne du lit ? contre-coeur, laissant le champ libre ? Kinelae. C'est alors que je remarque Ixkly, qui bougonne dans son coin.

- Jamais tranquilles... toujours besoin d'elle... jamais l? pour moi... marmonne-t-il.

Apparemment, les talents de soigneuse de sa compagne lui valent d'?tre trop souvent sollicit?e ? son go?t. Mais la vie de Miseraelle est en jeu! Peu importe si Kinelae doit y passer des jours, elle ne doit pas mourir!

- Je vais essayer de lire dans son esprit, marmonne Kinelae, posant une main sur le front de la bless?e.

Nous restons tous silencieux, les yeux riv?s sur Miseraelle et sa soigneuse. Kinelae semble souffrir. Elle transpire ? grosses gouttes et est parcourue ? plusieurs reprises de vives secousses. A chaque fois, Ixkly se pr?cipite pour la soutenir en marmonant.

- Je... je revis son combat... elle a ... souffert...
- Kine, tu fais chier! T'es pas oblig?e de faire ?a! g?mit Ixkly.

L'elfe le foudroie du regard et reprend son inspection.

- Une... une elfe... rousse... avec de longue dents... une lame... non, une arme d'hast, oui, c'est ?a!

Soudain, tous les regards se posent sur moi.

- Que...? Hey, j'ai rien fait moi! Je ne suis pas la seule elfe avec les cheveux roux!

Zerteal m'adresse un petit sourire qui me dit qu'il me sait innocente. Encore heureux! Comment aurai-je pu agresser Miseraelle?

- Je... Elle est peut-?tre encore ici! Je vais faire un tour dans le coin! Je la trouverais, Miseraelle, et je te vengerais! Je... je rembourserais ma dette!
- Azrelia, ne...!

Trop tard. Je suis d?j? partie, l'arme sortie. Si je retrouve celui ou celle qui a os? mettre Miseraelle dans un tel ?tat... Je l'?tripe!

Je la vengerais! Ils n'ont pas le droit de lui faire ?a! Personne ne peut lui en vouloir!

Poster un commentaire - Commentaires (0) Créé le 2008-10-05 à 00:53:02 - Pas de modification
Pages: 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20