Journal

97 messages - Cliquez sur un titre pour afficher la page dans une autre fenêtre

Enferm

Ma t?te me br?le. Mes jambes sont lourdes. Mes yeux me piquent. J'ai mal partout. O? suis-je? Je ne comprends rien.

Je me souviens! Qu'ai-je fait? Par le Haut Soleil... qu'ai-je fait? J'esp?re que je n'ai bless? personne... Comment est-ce que j'ai pu? Je suis un monstre! Wyrnen...

Tout se m?lange. Je ne comprends plus rien. Je tente d'ouvrir les yeux. La lumi?re me br?le. Je suis dans un lit. Au manoir. Je passe doucement une main sur le velours d?licat de la couverture. Je verse quelques larmes, avant d'essayer de me redresser. Je retombe plusieurs fois sur le lit. Enfin, je parviens ? m'asseoir. C'est alors que je les vois. Des barreaux! Des barreaux lumineux, une prison magique, tout autour de mon lit. Ils m'ont mise en cage!

Je me jette sur les barres d'?nergie et les prends ? pleine main, mais une violente d?charge magique me projette ? l'autre bout du lit. Je l?che un petit cri de stup?faction et me recroqueville au milieu de ma cage de lumi?re, terrifi?e.

Que vont-ils faire de moi... J'ai voulu les tuer! Je ne suis plus rien. Je ne suis qu'une meurtri?re pour les Saen'Thalas... Wyrnen... je suis d?sol?e! D?sol?e! Je... c'est ma faute!

Probablement alert?e par mes cris, Miseraelle entre dans la chambre. Elle me regarde d'un air triste. Blottie contre mes jambes au milieu de ma cage, je n'ose pas la regarder en face. Je ne suis plus rien. Je ne m?rite m?me pas qu'ils me regardent.

- Azrelia...

C'est alors qu'arrive l'elfe en noir qui m'a assomm?e ? plusieurs reprises. Je tente de me lever d'un bond, mais j'ai tellement mal que je retombe assise aussit?t.

- Tu te bats comme une furie, tu sais?
- Que... qui es-tu?
- Ce n'est pas ? toi de poser les questions. Qu'est-ce que tu voulais aux Saen'Thalas?
- Je... c'est de leur faute! Wyrnen, il... Eldred! Il l'a... il n'a plus de sentiments! Il... il ne sait plus ce que sait que l'amour! Il...

Ma phrase meurt dans un sanglot et je pleure doucement, la t?te entre les mains.

- C'est de leur faute... Eleor... il m'avait promis de l'aider, je... qu'ai-je fait...
- Azrelia, je...
- Miseraelle... j'ai essay? de vous tuer! De vous tuer! Je... non! Je... j'ai mal...

Me voyant me tordre de d?sespoir au milieu de ma cage, Miseraelle quitte lentement la pi?ce, l'air attrist?. L'autre reste l?, ? me regarder.

- Qu'est-ce que tu me veux? Tu... tu n'as rien ? faire ici! Va-t-en!

Il m'ignore superbement et quitte la pi?ce. Quelques instants apr?s, le voil? qui revient avec une petite assiette sur laquelle repose une tranche de viande fra?che. Je regarde la chair rouge d'un air d?go?t?.

- J'ai pas faim...

L'elfe hausse les ?paules et d?pose la viande pr?s de ma cage, au pied du lit. On dirait que je suis un animal dangereux que l'on ose pas approcher pour le nourrir. Je suis donc vraiment un monstre pour eux?

Je regrette tellement ce que j'ai fait... J'ai essay? de tuer les Saen'Thalas! Ceux que je consid?rais comme ma famille! Ils ont tant fait pour moi...

Eleor... Verdrey... Miseraelle... Zerteal... Et tous les autres...

Je les ai tous trahis! Comment pourraient-ils me pardonner?

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-09-17 à 18:30:53 - Pas de modification

Comme deux b?tes

Ils m'ont pardonn?e. Ils m'ont dit qu'ils comprenaient. Qu'ils ne m'en voulaient pas. J'ai essay? de les tuer et... ils me pardonnent? Ils me comprennent? Je ne sais plus quoi penser. Je ne m?rite pas leur compassion...

Et cet Elfe... Althenar... il est entr? dans la maison. Verdrey a sign? le registre. Il est d?sormais des n?tres. Je ne l'aime pas, moi. Il parle comme si nous avions besoin de lui, comme s'il nous ?tait indispensable. Et il n'arr?te pas d'aller ? l'encontre des ordres de Dame Verdrey. Elle n'arr?te pas de lui dire que les d?mons sont interdits dans le manoir, mais il n'en fait qu'? sa t?te! Non... Je ne l'aime pas!

D'ailleurs, le voil? qui reparait. Il entre d'un coup dans la chambre et se dirige vers l'autre lit, sans m?me me regarder. Assise au milieu de ma prison, je lui lance un regard noir.

- Ardence, pr?parez la cage, je vais le chercher!

Dame Ardence p?n?tre ? son tour dans la chambre, l'air inquiet et murmure quelques incantations. Althenar revient alors... soutenant Wyrnen, visiblement battu.

- Wyrnen! Que lui avez-vous fait? R?pondez!
- Je vous l'ai ramen?, vous devriez ?tre contente.
- Esp?ce de...

Il laisse tomber durement Wyrnen sur le lit, tandis que Dame Ardence poursuit l'incantation et active les barreaux magiques autour du Chevalier Noir.

- Mon Wyrnen!

Je m'approche du bords de ma cage et lance des regards inquiets ? mon chevalier.

- Que lui voulez-vous? Que lui avez-vous fait?
- Vous voulez qu'on l'aide, oui ou non?
- Vous l'avez battu!
- Il est r?sistant, ce n'est pas quelques coups qui auront raison de lui!
- Vous n'?tes qu'une brute! Un monstre!
- Oh, c'est moi le monstre?
- Esp?ce de...

J'accuse durement le coup et repose mon regard sur Wyrnen. Mon pauvre Wyrnen...

Dame Ardence s'approche alors de ma prison lumineuse.

- Vous allez bien, Azrelia?
- Pas vraiment...
- Nous allons aider votre Wyrnen.
- Je... Merci.

Je baisse les yeux, honteuse. J'ai voulu tous les tuer, et ils m'aident? Les Saen'Thalas sont vraiment des gens formidables... Je ne sais pas si je m?rite vraiment d'?tre des leurs. Mais pour l'instant, ce qui compte, c'est le sort de mon Wyrnen!

- Dame Ardence, je veux ?tre avec Wyrnen.
- Vous voulez... ?
- Oui.
- Vous ?tes s?re que ce n'est pas... dangereux?
- Je m'en fiche. Je... je veux ?tre avec lui!

Je lance ? Dame Ardence un regard implorant. Elle finit par c?der et ouvre ma cage et celle de Wyrnen. Je rejoint mon amour sous le regard suspicieux d'Althenar. Les barreaux de lumi?re se referment autour de nous. Mais cette fois au moins, je suis avec Wyrnen.

Il est encore amorphe et ne r?agit pas lorsque je me blottit contre lui et lui murmure des ? Je t'aime ?.

Mon Wyrnen... je te sauverais, je te le promets!

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-09-18 à 08:06:44 - Pas de modification

Difficile retour

Lorsque je me suis r?veill?e ce matin, j'?tais de nouveau seule dans l'autre cage. D'apr?s ce qu'on m'a dit, Wyrnen aurait essay? de me tuer durant la nuit et ils avaient du le ma?triser et me faire sortir de la cage.

Mon Wyrnen... pourquoi a-t-il fait ?a? Je... je l'aime. Je veux le sauver. Althenar a dit qu'il pourrait faire quelque chose pour lui. Je ne lui fais pas confiance, mais... il est mon seul espoir aujourd'hui. J'ai peur. Terriblement peur. Mais je n'ai pas le choix. Wyrnen doit revenir!

Althenar a d?j? essay? plusieurs choses, sans grand succ?s. Eldred a vol? les ?motions de Wyrnen, ne lui laissant que sa haine et sa rage de combattre. Il lui a enlev? son amour, sa joie. Mais aujourd'hui, il veut me mettre ? contribution et pense que quelque chose pourra se passer.

Nous sortons Wyrnen de sa cage et l'emmenons ? l'ext?rieur, sur la terrasse. Althenar s'agenouille pr?s de lui et pose une main sur son front. Il semble sonder son esprit. Au bout d'un instant qui me semble durer des heures, Wyrnen ouvre un oeil, puis l'autre. Althenar se rel?ve et s'?loigne avec Zerteal qui ?tait aussi l?.

- A toi de jouer, me dit-il.

Je m'agenouille devant Wyrnen et lui caresse doucement la joue, me demandant s'il me reconna?t. Il me d?visage longuement, avant de murmurer.

- Azrelia... c'est toi?
- Wyrnen... je t'aime!
- Azrelia...

Son regard semble revivre. Il me reconna?t. Je le sais. Je le lis dans ses yeux. Il est revenu!

Je le prend dans mes bras et le serre tr?s fort contre mon coeur, laissant ?chapper quelques larmes.

- Mon Wyrnen! J'ai eu si peur... si peur!
- Azrelia... je suis d?sol?.
- Je ne veux plus te quitter. Je t'aime... Je t'aime!
- Moi aussi, je t'aime... mon amour.

Je le serre un peu plus fort et lui donne un long baiser.

- Azrelia... Je suis si heureux mais... je ne parviens pas ? sourire... je suis d?sol?..
- Ce n'est rien mon Wyrnen... ce n'est rien!
- Oh, je...

Wyrnen passe une main dans une de ses poches, en retire un petit objet qu'il cache au creux de sa main.

- Je sais que ce n'est pas vraiment le moment, mais...

Il prend entre deux doigts une jolie bague de platine sertie d'un minuscule mais magnifique diamant et me la tends.

- Veux tu m'?pouser?

Je regarde Wyrnen de mes yeux laissant ?chapper quelques larmes de bonheur. J'observe le bijou quelques instants, un peu ?tonn?e par l'encha?nement des ?v?nements.

- Je... bien s?r que je veux, mon Wyrnen!

Je passe doucement ma bague ? mon doigt et l'observe quelques instants, avant de reporter mon regard amoureux sur Wyrnen.

- Je suis d?sol? de devoir faire ?a dans de telles circonstances...
- Ce n'est pas grave, ce n'est pas grave... Je t'aime...
- Moi aussi, Azrelia...

Je le serre une nouvelle fois dans mes bras et l'embrasse longuement. Je voudrais que ce baiser puisse durer ?ternellement. Je ne veux pas qu'on me reprenne mon chevalier. Je veux vivre avec lui, pour toujours!

Poster un commentaire - Commentaires (2) Créé le 2008-09-19 à 11:10:35 - Pas de modification

Rechute

Cela fait maintenant quelques jours que Wyrnen retrouve peu ? peu ses sentiments. Il m'aime de nouveau, mais n'a pas encore retrouv? sa joie. Il est incapable de sourire. C'est terrifiant, mais... je sais qu'il ne tardera pas ? pouvoir rire ? nouveau! J'ai confiance!

Depuis plusieurs jours, je peux ? nouveau passer un peu de temps avec mon Wyrnen et dormir avec lui. M?me si nous devons rester pr?s du manoir et que l'on est presque constamment sous surveillance, je me sens un peu mieux. Nous avons pu aller nous promener dans les bois, p?cher un peu.

Mais ce matin, il se passe quelque chose d'anormal. Hier soir, je me suis endormie aupr?s de Wyrnen, blottie contre lui. Et ce matin, il n'?tait plus l?! Il a du aller se promener, manger, ou je ne sais quoi. Mais il n'y a personne dans le manoir. Pas de Wyrnen, pas de Verdrey, pas d'Eleor. Personne. J'erre quelques instants autour du manoir, puis ? l'int?rieur, mais toujours rien.

Enfin, je croise Dame Ardence. Elle m'explique tout.

Eldred est pass? au manoir hier soir. Il voulait r?cup?rer Wyrnen, son pantin. Il n'acceptait pas d'avoir perdu son emprise sur lui. Mais Wyrnen s'est interpos?, il a sorti son arme et s'est battu contre son ma?tre. Ils ont lutt? un long moment avant que Wyrnen ne parvienne ? d?capiter le non-mort.

Mais il en faut plus pour tuer le Magus Eldred et son corps a subitement disparu dans un nuage de poussi?re noire. Le lien qui unissait Wyrnen ? son ma?tre n?cromancien l'a bris? et il est aussi tomb?. Mais lui aussi a disparu.

Wyrnen est repartit. Il ?tait l?, pr?s de moi, hier encore. Nous sommes fianc?s. Je porte cette bague, symbole de notre amour... et il a disparu? Je ne veux pas le croire! Pas encore! Je... je n'en peux plus! J'ai envie de hurler! De partir, je ne sais o?... J'ai mal!

Non! Je ne dois pas faillir! Pas une fois encore! J'ai fait assez de b?tises! Je dois... me montrer digne! Nous sommes fianc?s! Je dois me montrer digne de notre amour! Je ne chancellerais pas... et je le sauverais!

Oui! M?me si je dois y laisser mon ?me, je sauverais mon Wyrnen!

Je me souviens toutes ces promesses que nous nous sommes fa?tes. Partir ensemble ? l'aventure. D?couvrir le monde, nous ouvrir un chemin ? coup de lames parmi des hordes d'ennemis pour tracer notre voie. Nous promener ensemble sur les plages de Strangleronce, pour profiter du calme de ses criques oubli?es.

Il m'avait aussi promis de m'entra?ner ? l'?p?e et ? la magie des ombres. Il avait d?j? commenc? ? me faire partager ses talents de bretteur, mais nous n'avons pas encore eu le temps de jouer ensemble avec les ombres. Il m'a juste fait quelques tours, magnifiques, juste pour moi.

Tout ?a ne peut s'arr?ter ainsi.

Mon Wyrnen... o? que tu sois, je te retrouverais! Je te le promets!

Poster un commentaire - Commentaires (2) Créé le 2008-09-20 à 18:19:41 - Pas de modification

Nouvelles retrouvailles

Wyrnen? C'est... c'est bien lui? Je n'ose y croire... Il est revenu? Oui! C'est lui!

- Wyrnen!

Mon chevalier se retourne doucement, les traits tir?s, le teint p?le ? enfin, plus que d'habitude ? l'air fatigu?.

- Tu es revenu! Mon Chevalier!

Je me jette dans ses bras, manquant de peu de nous faire tomber tous les deux du haut de la terrasse du manoir.

- Tu m'as terriblement manqu? mon amour! Je t'aime!
- Azrelia, je... je suis d?sol?...
- C'est pas grave... tu es revenu, c'est tout ce qui compte!
- Je fais un pi?tre fianc?.
- Non, ne dis pas ?a! Moi je t'aime!

Comme pour prouver mes paroles, je l'embrasse longuement et amoureusement.

- Je ne veux plus que tu repartes, maintenant, tu entends?
- Oui.
- Je veux que tu restes avec moi!
- Bien s?r mon amour.
- Tu dois m'apprendre ? jouer avec les ombres, tu te souviens?
- Evidemment!
- Et puis on doit aller ? Strangleronce aussi! On s'?tait promis!
- Oui, je me souviens aussi.

Il m'adresse un grand sourire en me serrant un peu plus fort dans ses bras.

- Je suis si heureuse de te retrouver enfin! J'ai eu si peur!

Cette fois, je veux profiter pleinement de la pr?sence de Wyrnen. J'ai tellement peur qu'il disparaisse ? nouveau, qu'Eldred revienne une nouvelle fois me l'enlever!

Nous partons alors nous promener juste nous deux, en amoureux! Nous passons par Fossoyeuse, pour aller prendre le zeppellin pour Orgrimmar. Je d?teste Fossoyeuse. Cette ville est horrible. Elle grouille de rats et pue la mort! Je ne sais pas comment Wyrnen a pu y vivre... Peut-?tre qu'on ne voit pas les choses de la m?me fa?on quand on est mort.

Nous nous promenons quelques temps ? Orgrimmar et dans les environs, mais la fatigue finit par avoir raison de moi. Les auberges de la ville ?tant bond?es et plut?t mal fam?es, Wyrnen me conduit dans une petite ferme isol?e et inoccup?e, non loin de la ville.

Je quitte mes v?tements et enfile rapidement une petite chemisette pour la nuit et avise d'un air critique les deux hamacs qui vont nous servir de lit. Je lance un petit regard mutin ? mon Chevalier.

- C'est dommage, on ne va pas pouvoir dormir ensemble cette nuit.
- Hein? Heu, oui... c'est dommage, me r?pond Wyrnen en se grattant la t?te, l'air un peu g?n?.

Je lui adresse un grand sourire et l'enlace tendrement, le serrant fort contre moi.

- Ce sera pour une prochaine fois mon beau chevalier.

Je lui d?pose quelques baisers dans le cou avant de l'embrasser longuement sur les l?vres et de rejoindre mon hamac.

- Bonne nuit mon Wyrnen.
- Bonne nuit mon amour, me r?pond-il, en me d?posant un baiser sur le front.

Pour la premi?re fois depuis longtemps, c'est le coeur l?ger et l'?me en paix que je m'endors ce soir l

Poster un commentaire - Commentaires (1) Créé le 2008-09-20 à 20:16:49 - Pas de modification
Pages: 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20